Archives de Catégorie: L’essentiel

L’essentiel par Elinor Ostrom

Elinor OstromPrix Nobel d’économie 2009 Une vision sur son travail : Chercheur en politologie, OSTROM propose une approche institutionnelle de la gouvernance des biens communs ; (approche caractérisée par son accord avec les théories économiques néolibérales). Cette approche présente l’avantage d’exiger l’analyse exhaustive du

L’essentiel par Elinor Ostrom

Elinor OstromPrix Nobel d’économie 2009 Une vision sur son travail : Chercheur en politologie, OSTROM propose une approche institutionnelle de la gouvernance des biens communs ; (approche caractérisée par son accord avec les théories économiques néolibérales). Cette approche présente l’avantage d’exiger l’analyse exhaustive du

Mancur Olson : La logique de l’action collective

L’article ci dessous vient d’ici L’idée d’un « paradoxe de l’action collective », de l’existence de propriétés particulières à l’action d’un groupe n’est pas neuve : elle est déjà présente dans des œuvres telles que leContrat social, de Rousseau, Léviathan, de Hobbes, et est

Mancur Olson : La logique de l’action collective

L’article ci dessous vient d’ici L’idée d’un « paradoxe de l’action collective », de l’existence de propriétés particulières à l’action d’un groupe n’est pas neuve : elle est déjà présente dans des œuvres telles que leContrat social, de Rousseau, Léviathan, de Hobbes, et est

Le point de vue d’Alain Lipietz

Alain Lipietz : L’ouvrage coordonné par Silke Helfrich est absolument remarquable. Non seulement par la profondeur théorique des synthèses, mais également par la variété des exemples, des études de cas de « biens communs » : le patrimoine génétique, les lacs, les forêts, le

Le point de vue d’Alain Lipietz

Alain Lipietz : L’ouvrage coordonné par Silke Helfrich est absolument remarquable. Non seulement par la profondeur théorique des synthèses, mais également par la variété des exemples, des études de cas de « biens communs » : le patrimoine génétique, les lacs, les forêts, le

Les biens communs ou le nouvel espoir politique du XXIe siècle ?

  Cet article vient d’ici Il y a plus de dix ans, Philippe Quéau (qu’on ne lit pas assez) s’exprimait ainsi lors d’une conférence organisée par le Club de Rome (qui a eu raison avant l’heure ?) ayant pour titre Du Bien Commun Mondial à l’âge de l’Information : « L’intérêt public

Les biens communs ou le nouvel espoir politique du XXIe siècle ?

  Cet article vient d’ici Il y a plus de dix ans, Philippe Quéau (qu’on ne lit pas assez) s’exprimait ainsi lors d’une conférence organisée par le Club de Rome (qui a eu raison avant l’heure ?) ayant pour titre Du Bien Commun Mondial à l’âge de l’Information : « L’intérêt public

Distinguer bien commun et bien(s) commun(s)

Cet article vient d’ici Distinguer bien commun et bien(s) commun(s) mercredi 12 octobre 2005, par alain giffard Ce texte d’Alain Giffard fait partie des contributions préparatoires à la deuxième Université de printemps de la Fing, qui s’est déroulée en mai 2004.

Distinguer bien commun et bien(s) commun(s)

Cet article vient d’ici Distinguer bien commun et bien(s) commun(s) mercredi 12 octobre 2005, par alain giffard Ce texte d’Alain Giffard fait partie des contributions préparatoires à la deuxième Université de printemps de la Fing, qui s’est déroulée en mai 2004.

Biens communs : La prospérité par le partage

Le document complet est à télécharger ici   «Une société sans biens communs est comme un ciel sans soleil» Nous avons le regard tourné vers l’avenir. Pourtant, la redécouverte des biens communs agite de nombreuses disciplines scientifiques depuis près de

Biens communs : La prospérité par le partage

Le document complet est à télécharger ici   «Une société sans biens communs est comme un ciel sans soleil» Nous avons le regard tourné vers l’avenir. Pourtant, la redécouverte des biens communs agite de nombreuses disciplines scientifiques depuis près de