Les capacités, les formes d’organisation pour gérer les biens communs,


Aristote observa, il y a longtemps déjà, que « ce qui est commun au plus grand nombre fait l’objet des soins les moins attentifs ».
Divers points de vue ont été extirpés de cette métaphore et de l’observation:
– Campbell (1985) exprime que les expériences, en particulier celle du dilemme du prisonnier (http://fr.wikipedia.org/wiki/Dilemme_du_prisonnier) suggèrent qu’il est impossible à des créatures rationnelles de coopérer.
– Olson (1965) exprime que « à moins que le nombre d’individus soit réduit ou qu’une forme de contrainte ou tout autre dispositif particulier destiné à faire en sorte que les individus agissent en vue d’atteindre l’objectif commun existe, des individus rationnels et intéressés n’agiront pas de de manière à réaliser leus intérêts communs ou collectifs ». Il déclare également qu’un individu qui ne peut être privé de la jouissance des bénéfices d’un bien collectif, une fois que le bien est produit, n’est guère incité à contribuer volontairement à la fourniture de ce bien.
Note perso: dans le domaine des wiki, de la construction coopérative, (linux, wikipedia…) existe la théorie des 90-9-1. 90% utilisent, 9% contribuent ponctuellement (suite à un bug qu’ils ont découvert ou un besoin privé d’évolution du système) et 1% collabore régulièrement.
– Nebel (1987) parle de « tragédie implacable »
Elinor Ostrom (prix nobel d’économie 2009 in « gouvernance des biens communs, pour une nouvelle approche des ressources naturelles », synthétise les observations, expérimentations sur la gouvernance de ces biens communs.
La tragédie des biens communs  est une métaphore qui a servi de base à différentes modélisations de gouvernance de biens communs.
– le Léviathan
Ophuls (1973) exprime qu’au vu de la tragédie des biens communs, les arguments en faveur d’un gouvernenment doté de pouvoirs coercitifs majeurs sont irrésistibles.
Pour Heilbronner (1974), des gouvernements de fer, peut être des régimes militaires, seraient nécessaires pour lutter contre les problèmes environnementaux.
Ce conseil politique de centraliser le contrôle et la régulation des ressources naturelles a été largement suivi, dan sle tiers monde, pour les forêts, les pâturages, la pêche.
Cette option Léviathan nécessite que le gouvernement central dispose de toutes les informations et de tous les leviers de surveillance et de répression, et a les moyens de la gestion.
– La privatisation comme seul moyen
Robert Smith (1981) suggère que « le seul moyen d’éviter la tragédie des biens communs aux ressources naturelles et à la biodiversité est de mettre un terme au système de propriété commune en instaurant un système de droits de propriété privée ».
– L’imposition d’une solution externe
Une autorité centrale, étatique ou autre, serait chargée d’administrer les biens communs, le collectif étant incapable de s’organiser seul.
Elinor Ostrom: Mieux vaut inciter la coopération à travers les niveaux institutionnels adaptés aux écosystèmes locaux, que d’essayer de tout diriger à distance.
– Elinor Ostrom exprime « je ne crois pas qu’il n’y ait qu’une seule solution à un seul problème, mais qu’il existe de nombreuses solutions pour faire face à de nombreux problèmes différents.
La capacité des individus à se tirer des différents types de situations de dilemme varie de situation en situation.
Elle propose donc un système d’application de contrat autofinancée. Les acteurs déterminent leur propre contrat et demandent à une autorité de ne faire appliquer que ce sur quoi ils sont tombés d’accord. il s’agit d’une stratégie coopérative  contenant des accords contraignants. L’autorité centrale, arbitre privé, aidera simplement les parties à trouver les méthodes de résolution de conflit émanant de l’ensemble des règles de fonctionnement que les parties auront elles même entérinées.
Restent de nombreux paramètres à déterminer (la manière dont l’autorité centrale est constituée, l’autorité dont elle doit disposer, les moyens dont elle dispose…), et à identifier et lever les freins (intérêts privés en place qui perdraient pouvoir ou argent dans la mutation…
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :