Biens communs : La prospérité par le partage

Le document complet est à télécharger ici

 

«Une société sans biens communs est comme un ciel sans soleil»

Nous avons le regard tourné vers l’avenir. Pourtant, la redécouverte des biens communs agite de nombreuses disciplines scientifiques depuis près de trente ans. Les mouvements sociaux eux aussi les ont découverts: leurs protagonistes cherchent des alternatives au modèle économique destructeur dans lequel nous  vivons, et remettent la défense des biens communs au cœur des débats de société et de la vie politique. En Allemagne,le thème des biens communs et la réflexion sur leur valeur occupent ainsi une place de plus en plus importante dans les éditoriaux politiques et dans la perception du public.

Le rapport qui suit est une contribution à ce débat.Il décrit les nombreuses facettes de cette notion essentielle,ainsi que les multiples manières dont les biens communs peuvent rendre nos vies plus libres.  La réévaluation des biens communs permet de renverser le modèle économique dominant et de le remettre sur ses pieds. De nombreux problèmes de notre époque pourraient en effet se trouver résolus si les énergies disponibles étaient redirigées vers ce qui fonctionne et ce qui aide les hommes et les femmes à développer leur potentiel. Ce rapport en fournit de nombreuses illustrations. Il ouvre de nouvelles perspectives sur des questions auxquelles chaque génération se doit de répondre pour son propre compte. Or,dans bien des cas,il suffit d’un simple changement de perspective pour faire émerger des idées et des solutions novatrices.

La Fondation Heinrich Böll se préoccupe depuis quelques années de la question des biens communs. Ce rapport est issu en dernière instance d’initiatives lancées par certains de nos bureaux à l’étranger, mais aussi plus immédiatement de la fructueuse coopération entre penseurs de différentes disciplines au sein du salon politique interdisciplinaire«Zeit für Allmende».

Je voudrais remercier les auteurs de ce rapport, et avant tout Silke Helfrich pour son engagement. Je souhaite que cette lecture soit pour vous une source d’inspiration.

Berlin,décembre 2009 Barbara Unmüßig, Comité directeur de la Fontation Heinrich Böll

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :